Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Gilles Rousseau  "la Vie en Soi"

Gilles Rousseau "la Vie en Soi"

Comment vivre en co-création avec la nature et en harmonie avec tous les êtres humains afin que nos différences deviennent des richesses à partager pour un monde d'Amour et de Tolérance.

Akinori Ito, fabricant d’essence « maison »

Akinori Ito, fabricant d’essence « maison »

Akinori Ito, le directeur général de la société s’est un jour posé une question : "Si le plastique est en majorité composé de pétrole, pourquoi ne pas le retransformer en ce qu’il était à l’origine ?"

 

 

Akinori Ito est un chimiste japonais qui travaille pour la société Blest et qui a inventé une drôle de machine capable de refaire du pétrole à partir des déchets plastiques. Révolutionnaire ! En fait la technologie a déjà quelques années. Le principe : le plastique est fondu jusqu’à émettre un gaz qui est distillé en huile pouvant servir de combustible pour des générateurs et qui peut être ensuite raffinée en essence pour faire fonctionner n’importe quel type de moteur de voiture, de bateau ou encore de moto. Un kilogramme de plastique peut ainsi produire près d’un litre d’huile. sitesquibuz

 

 

Généralement à partir de pétrole, on estime que 7% de la production annuelle mondiale de pétrole est utilisé pour produire du plastique.  C’est plus que le  pétrole consommé par l’ensemble du continent africain.

 

On en parle peu présentement sur la toile : Akinori Ito, PDG de Blest a créé une machine capable de transformer les déchets plastiques en pétrole brut.

La technologie de conversion Blest est très sécuritaire  car elle  utilise un contrôle de la température de chauffage électrique plutôt que celle de la flamme.

Les machines sont en mesure de traiter  le polyéthylène, le polystyrène et le polypropylène.   Le résultat est un gaz brut qui peut  alimenter des machines  comme des génératrices ou des poêles et, une fois raffiné, peut même être pompé dans une voiture, un bateau ou en moto.

Un kilogramme de plastique produit près d’un litre d’huile. Pour convertir cette masse, cela  prend environ 1 kilowatt d’électricité, soit environ ¥ 20 ou une  20 cents.

L’entreprise fabrique des machines de différentes tailles et dispose de 60 en place dans les exploitations agricoles, la pêche et les petites usines au Japon et plusieurs à l’étranger.

Fabriquer une  machine que n’importe qui peut utiliser, c’est mon rêve», dit Ito. "La maison est le champ de pétrole de l’avenir."

Se débarrasser de tout ça…

 

 

Changer notre façon de penser

Mais c’est l’application en éducation de la petite maquette de la machine qui Ito est le plus passionné.   Il a pris l’avion à plusieurs reprises dans le cadre d’un projet qui a commencé il ya quelques années dans les îles Marshall.

Là, il a travaillé avec les autorités locales et les écoles pour enseigner aux gens la culture du recyclage  et la valeur du  plastique mis au rebut, en diffusant le concept japonais de mottainai , l’idée que jeter  est triste et regrettable.

«C’est un gaspillage n’est-ce pas?" fait remarquer Ito .  «Ce plastique est partout dans le monde, et tout le monde jette."

« Dans ces lieux reculés, la machine est également une solution pratique au problème du  plastique, en grande partie laissés par les touristes: l’huile produite est utilisée pour les bus de voyages ou de bateaux, dit Ito. » Ourworld ( Article de Carol Smith).  ( traduction libre de l’auteur).

Une idée nouvelle?

Agri-Plas, une compagnie américaine spécialisée dans le recyclage de plastique a elle aussi procédé à la transformation de plastique   en mars 2009.

«  Agri-Plas , en Orégon,  a commencé la conversion de déchets de plastique en pétrole brut. Selon BusinessWire , "la société a récemment rendu son premier pétrolier complète (8,200 gallons) d’huile d’une raffinerie à Tacoma, Washington, qui se traduit par une livraison finale de 196 barils de pétrole."  La méthode a été développée par Plas2Fuel , un Kelso, société d’énergie alternative Washington. »  Ourworld

Toutefois, la méthode japonaise semble avoir bien des avantages : des machines exportable et utilisables sur tous les continents et même dans de petites communautés.

Certains sont sceptiques. Mais les expériences faites au Japon paraissent concluantes.

Ce serait là un énorme progrès, car non seulement le plastique pourrait acquérir une certaine valeur, mais selon le PDG, 80 % de CO2 serait éliminé. En plus des tonnes de déchets dont on ne trouve plus place en certains endroits.

La vidéo

Il n’existe pas pour le moment de vidéo en français. Si un lecteur en trouve une, prière de nous la faire parvenir pour le profit des lecteurs.

Si vous ne comprenez pas l’anglais, les images sont là pour bien saisir le projet de M. Ito, et voir le fonctionnement de la machine…

Transportable…

 

MISE À JOUR Les plastiques sont généralement recyclés en pétrole, dans des installations massives, mais un inventeur japonais, Akinori ITO,  a construit une machine de table qui peut accomplir la même chose, plus proprement et en sécurité.
>
> C’est ce qu’on appelle la machine Blest , créée par Akinori Ito. Après avoir constaté que les endroits où il avait joué, enfant, disparaissent, Akinori Ito a voulu rendre le processus de recyclage des plastiques, plus accessibles, de sorte que moins d’enfouissement soit nécessaire – un problème croissant au Japon, pays très peuplé.
>
> Fonctionnement : vous placez les plastiques de votre poubelle, dans un grand seau, puis vous visser le couvercle de la machine Blest. La température intérieure augmente, faisant lentement fondre le plastique, qui devient liquide, puis se transforme en gaz.  Le gaz passe à travers un tube vers un récipient rempli d’eau, où il se refroidit et où se forme le pétrole recyclé. Ce pétrole peut ensuite, être brûlé tel quel, ou encore séparé en essence, diesel et kérosène. Un Kg de plastique se transforme en environ un litre de pétrole.
>
> Il y a encore quelques questions qui n’ont pas reçu de réponse, comme par exemple, celle des impuretés et des composés potentiellement toxiques, comme la peinture résiduelle, quand la machine a fini la conversion du plastique en pétrole.
>
> Ito a proposé la machine pour les pays en voie de développement , où le pétrole recyclé peut être utilisé comme combustible, en atténuant le problème des décharges. Mais la valeur réelle de l’invention et de cette machine est extraordinaire – la machine étant assez petite pour une utilisation domestique, ce qui signifie que la microproduction du pétrole devient une réelle possibilité.
>
> L’actuel modèle de table Ito peut être acheté à partir du website de Blest pour environ 7.050 € (9,200 US$ ; 6000 £).
> Si vous souhaitez en transformer davantage, il existe également, une gamme de machines plus imposantes.
>
> Enfin, les commentateurs du monde entier sont impatients de savoir si et où ils peuvent acheter une telle machine. Bien que la société produise essentiellement de grandes machines à usage industriel, Blest Co. sera plus qu’heureuse de vous entendre. N’hésitez donc pas à les contacter directement sur :  info@blest.co.jp.

 

Source : http://gaetanpelletier.wordpress.com/2010/09/11/akinori-ito-fabricant-d%E2%80%99essence-%C2%AB-maison-%C2%BB/

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

grioune 15/05/2014 13:49

Superbe! Wonderful! Extraordinaire! Le septième continent, composé uniquement de plastique, qui grossit chaque jour dans le Pacifique, n'a qu'à bien se tenir. Ses jours sont comptés. Très bonne nouvelle, merci!.....

Gilles Rousseau 22/07/2014 22:59

Super en effet et longue vie à cette invention. Merci