Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Gilles Rousseau  "la Vie en Soi"

Gilles Rousseau "la Vie en Soi"

Comment vivre en co-création avec la nature et en harmonie avec tous les êtres humains afin que nos différences deviennent des richesses à partager pour un monde d'Amour et de Tolérance.

Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj

Karahunj (Karahunge ou Karunge) dont le nom veut dire : « les pierres qui parlent » ou « les pierres sonores », « hunge : le son ».

Ce site astronomique exceptionnel se trouve à 200 km d’Erevan et à proximité de Sissian en Arménie.

L’ensemble se compose de 222 menhirs de 0.50 à 3 mètres d’hauteur, pesant pour certains jusqu’à 10 tonnes.

La particularité du site réside dans les 84 pierres percées à leur sommet d’un trou de 4-5 centimètres de diamètre.

Cet observatoire se compose d’un cercle central, d’une aile nord, d’une aile sud et d’un chemin de pierres nord-est.

Le cercle central se compose de 40 pierres, lesquelles n’ont pas de trous. L’aile nord (136m) s’étend du cercle central au nord celui-ci est composée de 80 pierres, dont 49 ont des trous.

L’aile sud (115m) s’étend du cercle central au sud. Composée de 70 pierres, dont 26 ont des trous.

Le chemin nord-ouest (36m) s’étend du cercle central et se dirige vers le lever du soleil, le jour du solstice d’été. Composé de 8 pierres, dont 2 ont des trous.

Il y a 5 pierres isolées dressé, dont une avec un trou.

17 pierres servent pour observer le soleil et 14 pour observer la lune.

3 pierres servent d’instrument d’observation, celles numérotés 60.62 et 63.

Les pierres 60 et 62 ont des angles différents, mais entre leurs trous nous pouvons voir le sommet de la pierre 63.

Il est possible que la pierre 63 a été utilisée comme un calendrier ou (et) comme une horloge solaire.

Grâce à ces observations, « Ils » ont découvert que l’année est composée de 365+0,25 jours et que la terre était sphérique !!!

Il est également intéressant de noté, qu’il y a la même distance de Stonehenge aux pyramides d’Egypte et jusqu’à Karahunj. Le mathématicien Vahradian, a découvert que l’emplacement des pierres de Karahunj, représente l’emplacement des étoiles de la constellation du cygne (condor).

L’académicien Paris Heruni (de l’Académie National des Sciences de la République d’Arménie) a mis en évidence par ses recherches la fonction d’observatoire astronomique de ce site (étude menée de 1994 à 2001 sur ce lieu).

Source : Traduction extrait d’un feuillet de Gurgen Vardanian

Merci à Christéle pour la réalisation de cette vidéo.

Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj
Mystérieux observatoire astronomique de Karahunj

Pour l'écoute musical : "Poésie amoureuse de l'ensemble Gaguik Mouradian" il suffit de cliquer sur le lien

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Missjacotte 18/09/2014 14:09

Très intéressant, comme quoi l'homme moderne n'a rien inventé ; parfois il faut se remémorer que les Anciens faisaient bon nombre de prouesses. Merci

Bises du Marais Poitevin.

paulette 16/09/2014 21:20

Quel délice l'écoute musical de la"poésie amoureuse"
Beau voyage baigné dans un baume d'amour ......!!!!