Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Gilles Rousseau  "la Vie en Soi"

Gilles Rousseau "la Vie en Soi"

Comment vivre en co-création avec la nature et en harmonie avec tous les êtres humains afin que nos différences deviennent des richesses à partager pour un monde d'Amour et de Tolérance.

Six symptômes de l’Illumination

Le jour après le réveil de ce rêve d'être un soi séparé, le quotidien a pris des reflets d’illumination. Trois mois plus tard je suis toujours amusée par ce que j'appelle «la légèreté indescriptible de waouh", une sorte de fraîcheur de nouveau-né d'où la vie est perçue.

Quel est ce waouh? En mettant en garde sur le fait que ce qui a surgi ici n'est pas nécessairement ce qui va surgir pour d'autres à la suite d'un éveil, voici ma liste de symptômes. Ces symptômes peuvent indiquer ou non la réalisation de soi, mais si vous n'êtes pas sous l’effet d’une substance illicite, il y a une grande chance qu'il se passe quelque chose de non ordinaire.

1) Des Perturbations Visuelles: Immédiatement après je me sois réveillée de ce rêve, j'ai remarqué que mes globes oculaires semblaient délivrer une image différente d'avant. Maintenant, je perçois de la luminosité en toute chose, une luminosité "d’éclairage de l’intérieur" et la netteté des arbres, des voitures, des feux de circulation, et même des piétons. C'était comme si quelqu'un avait photo-shopé la réalité en utilisant les applications pour la saturation des couleurs, le renforcement et la netteté. Je vois toujours le monde de cette façon, mais davantage quand je marche dans la nature que quand je me déplace dans la circulation ou les rayons d'épicerie. Et, bien sûr, je suis parfois sidérée par la façon dont le soleil brille dans une rue humide, ou le sourire de la personne derrière la caisse. Dans ces moments-là, l'ordinaire paraît extraordinaire.

2) Des Problèmes de Limites: Crainte et Joie sont nées de la simple vision que je n'étais pas séparée. J'ai erré dans une forêt un jour, disant à haute voix (les larmes coulant), "Waouh, waouh, waouh, c'est moi!" Le corbeau volant, les arbres se balançant, les nuages ​​en mouvement, le chien aboyant – chaque parcelle de ce mouvement vue comme des objets apparaissant. "Lori Ann marche" était également une apparition, depuis la seule source, ce vaste vide-plein du sol regorgeant d'êtreté. Maintenant je sais pourquoi ils envoient les fous sacrés “enivrés de Dieu” hors de l'ashram ou du sanatorium - cette perception de l'unité est distrayante, pour le moins, quand vous devez enseigner à un gamin la pratique du football et que soudain, vous êtes le ballon. En fait, j'avais l'habitude d'être une sorte de spectatrice qui s'ennuyait à regarder ma fille jouer au football - tout à coup, je peux être comme un chien, captivée par la balle qui roule et les crampons qui frappent et l'entraîneur qui crie. Je suis tout à la fois une spectatrice assidue et un participant.

3) Un Esprit Vide. Bon, alors où sont allées toutes les pensées? Même la pensée que «je suis Lori Ann, responsable ici» s'est évaporée. Au lieu de cela existe un vide spacieux là où auparavant une foule entière de "pensées" chahuteuses faisait la fête au loin. Ici et là, une lourde pensée parasite va errer à travers le vide et partir assez rapidement, probablement de déception "Et alors, dis, où est la fête?". Vivre dans ce vide-de-pensée est assez facile. Lorsque le bruit mental est minime, la réalité est beaucoup plus vive et immédiate. Quand un ami parle, je l'écoute comme jamais auparavant, parce que les pensées concurrentes (comme je suis d'accord ou pas d'accord) ne sont pas là pour diner. Si jamais je voulais devenir une bonne psychothérapeute, ce serait le moment.


4) Un calme monstrueux: Je ne pense pas que le valium ait quoique ce soit à voir avec l'illumination. Deux jours après je me sois réveillée, l'homme avec qui je vis m’a dit qu’il voulait rompre. J'étais assise là tranquillement - et même sereinement - et l’ai écouté. Au lieu de réagir comme Lori Ann l’aurait fait, ce qui se passait était l'acceptation complète. Aucune défense. Aucun argument. Pas de "comment oses-tu”, de stratégie d'attaque verbale. Ce qui surgissait était la vision claire de la réactivité de mon partenaire, et l’acceptation de cela, et pourtant aussi de la compassion pour dire: «Si tu veux me quitter, c'est okay. Mais je vois que tu es en grande souffrance en ce moment. Tu peux peut être te donner trois jours pour prendre une décision finale. "(Oui, il est resté). Depuis lors, il y a eu de nombreuses occasions d'éprouver un calme intérieur pendant que des tempêtes émotionnelles grondaient autour de moi (laissez-moi vous dire, qu’une fille pubère âgée de 12 ans est un test de stress garanti). Si Big Pharma pouvait mettre l’illumination en bouteille, ses ventes dépasseraient celles de Prozac ou de Viagra. Peut-être la chimie de mon cerveau est-elle modifiée par cette super-tranquillité d'être ici. Mais bon, je ne compte pas m’offrir à la science pour le savoir.


5) Des Flashs Prémonitoires. Contrairement aux bouffées de chaleur, que j'ai également expérimentées en tant que femme ménopausée, ces bouffées de clairvoyance sont une sorte de plaisir. J'ai toujours été assez intuitive, mais maintenant c’est comme des ESP* sur stéroïdes. Ce qui a changé cependant, c'est ce que je fais avec ces aperçus de l'avenir. Il n'y a pas d’élan ici pour changer ce qui va arriver, en fait, avoir ces fenêtres dans le ce-qui-sera c'est comme avoir un bulletin météo. Je ne m'efforcerai pas plus de changer le temps que je ne chercherais à manipuler l'avenir. Une histoire par exemple: j'ai eu la vision une nuit d'un ami qui espionnait mes e-mails afin de vérifier la véracité de quelque chose que j'avais dit. Je savais que je pouvais changer mon mot de passe ou supprimer toute la correspondance électronique qui alimentait le feu de la suspicion. Au lieu de cela, je savais que les choses se passeraient comme je l'avais vu, ce serait parfait. La confiance là est qu'il y a une certaine conception brillante dans ce jeu de Dieu. Effectivement, le lendemain cette personne a piraté mes courriels et l’a confessé plus tard. Et de là, une série de leçons s’en est découlée. En fait, Lori Ann n'aurait jamais permis ce déploiement. Elle aurait plutôt essayé de changer les résultats en ce "qu'elle pensait être le mieux." Ce qui m'amène au dernier symptôme de la réalisation de soi.

6) Un Abandon Radical: Je sais que les gens pensent que l’abandon est une action que vous posez pour arriver à l'illumination. Mais sincèrement, c'est un état d'être qui résulte de la réalisation de soi. Abandonner c’est tout simplement laisser-aller parce que vous avez réalisé que le contrôle était de toute façon une illusion. Cela ressemble à un flux et de la magie dans la vie, parce que quand nous ne cherchons pas à diriger la rivière, nous sommes emportés par elle. Dans l’abandon radical, ce qui pose des intersections est parfaitement chronométré, un heureux hasard élevé et une synchronicité haute sur l’échelle de Richter. Mais ne prenez pas mes mots pour acquis. Réveillez-vous et voyez ce qu’est la vie quand le «je» se dissout et que la vie se vit sans effort grâce au non-vous. Cela ne veut pas dire que la vie est toujours agréable. La douleur peut être ici. Ce qui manque, c'est le bouton de commande à distance sur le jeu vidéo. Vous êtes tous laissés là car c’est le jeu qui se joue sur l'écran de la vie. Vous êtes un spectateur, vous êtes un personnage du jeu et vous êtes l'écran. C'est sacrément cool d'être tout et rien, l'eau, la rivière, le courant, le flux, l'océan et le ciel.

Donc vous les avez. Six des symptômes du réveil du rêve de soi. Bien que certains de ces symptômes apparaissaient sous une forme atténuée dans la vie de Lori Ann avant le grand tremblement du 25 octobre 2011 (http://theawakeneddreamer.com/2011/11/17/hello-world/), ce sont les caractéristiques permanentes de cette vie vécue. Et contrairement à des symptômes de maladie, ce sont des symptômes de l'état que nous recherchons tous, un état d'aisance.

Alors. Je vous invite à vivre une vie remplie de symptômes d’aisance non-ordinaire. Je vous invite à vous réveiller.

La conscience est ici,

Lori Ann

*ESP : perceptions extra sensorielles

Page originale traduite par Christine – Vous êtes invités à partager ce texte à condition de respecter son intégralité et d'en citer la source:http://du-tout-et-du-rien.blogspot.com/.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article